Education Numérique

Formations, Logiciels et bien plus encore

L’EMC, ou école des métiers du cinéma, est une école créée en 1989 et spécialisée dans les formations technico-artistiques en alternance. Elle accueille et forme des jeunes gens qui désirent faire carrière dans le cinéma, le son, l’audiovisuel, le web ou encore le graphisme.

Organisme d’enseignement supérieur technique privé, il délivre des diplômes d’État ainsi que des titres professionnels. Les étudiants reçoivent des cours fondamentaux et suivent une expérience en entreprise significative. L’alternance est pour eux un véritable avantage sur le marché du travail.

Les métiers du cinéma

Concernant les métiers du cinéma, l’offre est solide et variée, donnant accès aux différents métiers du secteur. Après une prépa optionnelle dans l’audiovisuel, destinée à apporter aux étudiants une culture approfondie destinée à optimiser leurs chances de réussite future et à les remettre à niveau en sciences, culture générale et artistique, ils peuvent se tourner vers un BTS audiovisuel préparant aux métiers de l’image, du montage, de la postprod ou encore de la gestion de production, ou bien vers un cursus de monteur truquiste ou de cameraman ; ces formations se déroulent sur deux ans.

Puis, le BTS audiovisuel ainsi que le cursus de monteur truquiste peuvent conduire à une troisième année spécifiquement consacrée aux métiers de Concepteur 3D et d’Animation VFX, afin de se spécialiser dans la 3D et les effets spéciaux au cinéma ; intégrer cette troisième année suppose d’avoir préalable validé l’option 3DVFX au cours de la formation précédente. Tandis que le BTS Audiovisuel est destiné à des étudiants cherchant une formation aux métiers du cinéma en alternance et à dominante culturelle, avec la possibilité de poursuivre leurs études par la suite, la formation de monteur truquiste, de même que celle de cameraman sont destinées aux étudiants souhaitant une approche pragmatique et concrète dans leurs études, à forte dominante technique et en alternance ; la formation de monteur truquiste débouche sur un diplôme d’État de niveau III, tandis que celle de cameraman donne accès à un certificat délivré par un jury de professionnels.

Site officiel : http://www.emc.fr